En 1941, Ansel Adams a été engagé par le ministère de l’Intérieur des États-Unis pour réaliser des photographies des parcs nationaux.
Le contexte complexe de la Seconde Guerre mondiale a entraîné l’interruption de ce projet mais le photographe avait déjà eu le temps de réaliser un ensemble de photographies. Celles-ci donnent à voir combien il était précurseur dans les techniques photographiques et laissent présager le grand photographe qu’il allait devenir.

Les photographies reproduites dans cet ouvrage permettent d’apprécier l’inclinaison revérencieuse pour la nature et les éten-dues sauvages qui ont fait du travail de Ansel Adams une référence durable en matière de photographie et d’écologie.